Vous êtes ici
 > 

Le Roannais

L'histoire du Roannais, sur les deux derniers siècles, est fortement liée aux grandes voies de communication et à l'industrie :

  • la Loire, plus long fleuve de France, est à l'origine de l'essor démographique, économique et commercial de la ville de Roanne et de son bassin de vie, à la fois à travers l'activité liée au port fluvial (commerçants, mariniers et charpentiers) qui représentait, au XVIIIème siècle près du tiers de la population active de la ville de Roanne et la ressource en eau qui a permis le développement de l'activité textile, grande consommatrice de cette matière première ;
  • la réalisation de la RN7 reliant Paris au Sud de la France, confortait Roanne comme un point de passage obligé des flux de transports et de marchandises ;
  • l'activité industrielle constitue un autre marqueur fort du territoire, autour de la filière du textile/habillement, qui a été à l’origine d’une forte croissance démographique de la ville de Roanne à la fin du XIXème siècle, ainsi que celle de la mécanique - armement, grâce à l’implantation historique de l’Arsenal pendant la 1ère guerre mondiale, devenu GIAT Industries puis intégré au groupe Nexter.

En 1975, plus de 3 200 salariés travaillaient pour le GIAT à Roanne et le secteur textile représentait près de 15 000 salariés. Le niveau de rémunération moyen des familles ouvrières était un des plus élevés de France avec en principe une femme travaillant dans la confection et un homme dans la mécanique ou dans le textile tricotage1.

Plusieurs phénomènes majeurs et des évolutions structurelles sont venus perturber l'économie et plus globalement l'attractivité du Roannais, le faisant entrer dans une longue période de récession économique et démographique et de mutations non encore abouties :

  • d'une part, la réalisation de nouvelles infrastructures, l'A6 et le TGV Lyon-Paris, en marge du territoire roannais, a progressivement fragilisé le positionnement du territoire en l'écartant des nouveaux flux économiques et sociaux qu'elles ont engendrés ;
  • d'autre part, l'émergence de nouveaux concurrents et de nouvelles formes de production dans le secteur industriel, combinée au ralentissement de la croissance européenne, ont entraîné une reconfiguration totale de la structure économique, et notamment industrielle, du territoire, avec de forts impacts en matière démographique et sociaux. Le Roannais a perdu plus de 30 000 habitants durant les trois dernières décennies.

Malgré cette décroissance démographique et économique, la ville de Roanne a toujours constitué une polarité forte au sein d’un bassin de vie allant jusqu’aux franges de la Saône et Loire, de l’Allier et du Rhône.

Les efforts pour engager la mutation du territoire se traduisent  par des réalisations opérationnelles concrètes qui encouragent à poursuivre le développement de la politique d’attractivité et d’innovation. Le territoire dispose également d’autres éléments de rayonnement et d’attractivité avec une agriculture et une économie agro-culinaire dynamique, une offre touristique prometteuse, orientée vers le tourisme de pleine nature, le patrimoine et la gastronomie. Il offre par ailleurs, des opportunités pour le développement des énergies renouvelables.

Bassin de vie cohérent avec une qualité de vie indéniable avec une qualité de l’air préservée, comportant une large offre de services, d’équipements structurants et de manifestations sportives ou culturelles, au carrefour de nouvelles voies de communication, le Roannais dispose d’un fort potentiel pour contribuer au développement de la Région Auvergne Rhône-Alpes.

Copyright 2014 SYEPAR

63 rue Jean Jaurès

42300 ROANNE

Tél : 04.77.44.83.37